Alors que la folie des NRJ Music Awards vient à peine de retomber et que la semaine vient à peine de commencer, Heavy Trash pose ses grattes dans l’ancien cinéma glorieux de Lausanne, Le Romandie.

Heavy Trash

Alors que la folie des NRJ Music Awards vient à peine de retomber et que la semaine vient à peine de commencer, Heavy Trash pose ses grattes dans l’ancien cinéma glorieux de Lausanne, Le Romandie. Foule des grands soirs dans la salle et VIP régionaux pour accueillir le crooner Jon Spencer et son comparse le non moins gominé Matt Verta-Ray, à l’occasion de leur seule venue helvétique. Bon accueil pour les excellents The Sadies en première partie, sapés comme des premiers de classe à l’époque où Elvis n’était pas tout à fait obèse. Les Canadiens font très bonne impression en naviguant entre rock’n roll rétro, rockabilly et country de garçon vacher.

Après cet apéritif bien digéré et apprécié, Jon Spencer et Matt Verta-Ray investissent le Romandie et là on sent que quelque chose va se passer dans ces murs. Sorte de Johnny Cash du XXIème siècle, Jon Spencer a la pêche et la form. Une sorte de sérénité religieuse ressort du personnage. Entourés des musicos de The Sadies, le duo navigue entre ses contes de pistoleros et ses tubes rockabilly simples, directs et efficaces. En attestent «That Ain’t Right» ou encore le terrible «Outside Chance», tous deux issus de leur album sorti en 2007. En prime, le tout est saupoudré de cette classe digne des révérends évangéliques américains.

Peu avant le concert, on parlait d’événement. Et bien l’événement a eu lieu ce lundi 28 janvier. La classe avec les ray ban et la gomina, Elvis et Johnny ont certainement apprécié. Le lendemain, nous apprenions que Scorpions sera au Montreux Jazz cet été…qui a parlé de différence de classe?

Check Also

Les Yeux d’la Tête en live

Le Ferrailleur – Nantes – Le 04 Mars 2022 Quoi de mieux que de reprendre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.