vendredi , 21 janvier 2022
Rencontre avec Gustave, chanteur et tête pensante du groupe. Garçon intelligent, spirituel et blindé d'excellentes références musicales. Un interview mené avec un grand plaisir avant leur concert du 24 juillet dernier au Paléo Festival.

Naast

Comment vous est venue l’idée de créer Naast?
Relativement tôt, on habitait tous au même endroit, on écoutait la même musique, le rock des années 60, la soul de Motown et des trucs plus modernes comme les White Stripes.

Quelle est votre philosophie?
Rira bien qui rira le dernier.

Vous êtes plutôt groupie ou plutôt copine?
Plutôt groupine!

Vous aimez la Suisse? Le Paléo?
On adore votre climat (!!) et votre culture, très authentique.

De quels artistes vous sentez-vous tributaires?
Kevin Ayers, Steely Dan, Queens of the Stone Age, Soft Machine, Sonics (pour le son), Burt Bacharach (pour les compositions), Gainsbourg (pour les textes) et plein d’autres!

Pourquoi chantez-vous en français?
Quand on a commencé à jouer on avait 15-16 ans et les gens en face de nous avaient le même âge. On voulait leur chanter droit dans les yeux. Le rock pour moi se situe dans la démarche et non dans le résultat. On voulait donner un reflet direct, utiliser les mots comme des outils au service des sentiments.

À qui s’adresse votre musique?
Aux policiers, aux prostituées, aux robots qui ont raté, aux travestis et aux jeunes filles.

Un dernier mot pour nos lecteurs?
Si vous êtes les Lords of Rock, nous sommes les Jokers du Rock…

À voir le mercredi 12 septembre au Bleu Lézard à Lausanne.

About Anthony

:-)

Check Also

ADX en Interview – nouvel album : Etranges Visions

En direct depuis les alpages Suisses, j’ai eu le grand honneur de m’entretenir avec Phil …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.