vendredi , 18 octobre 2019
Home » Interviews » Kruger

Kruger

Disco Funk


Quelle est pour vous la plus frappante illustration de la violence?
Lynda Lemay sur la Grande Scène dans quatre jours.

Si vous étiez tributaires d’un mouvement artistique, quel serait-il?
Le dadaïsme tardif. Ou alors le romantisme décadent. Et bien sûr Hergé.

Si vous deviez changer radicalement d’orientation, que feriez-vous?
On deviendrait gay, parce qu’on ne l’est pas assez.

Une collaboration idéale?
Michael Jackson ou Sacha Guitry.

Les meilleurs groupes suisses sur la scène FMR, qu’en pensez-vous?
On trouve ça honnête pour nous. D’ailleurs, nous n’avons même pas essayé de demander une scène à l’intérieur de l’enceinte. On sait que ce n’est pas un festival hard et nous sommes heureux de jouer sur cette scène-ci. C’est vraiment un bon festival, super agréable.

Qui voulez-vous décevoir?
Tous les connards avec des dreads qui jouent au djembé et qui campent. On offre dix balles par djembé troué qu’on nous rapporte, à bon entendeur.

Préférez-vous tuer une fille avant de la sauter ou la sauter avant de la tuer?
Les deux sont intéressants.

Quelle est la question que vous détestez que l’on vous pose?
"Est-ce la consécration pour vous de jouer dans tel ou tel festival?" ou alors "Dans quelle catégorie musicale vous situez-vous?"

Avez-vous apprécié votre chronique sur Lords of Rock?
Beaucoup. Bien meilleur que ce qu’on a l’habitude de lire.

Photos ©Paléo Festival

Check Also

Of Mice and Men

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.