lundi , 24 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Maria Taylor

Maria Taylor

Lynn Teeter Flowers

Saddle Creek - Irascible


À la première écoute de ce premier disque de Maria Taylor, nous avons l’impression d’avoir déjà entendu ces ballades sur la bande originale d’une série américaine pour adolescent du Style de Dawson (Creek) ou des Frères Scott. Cette première impression n’est pas tout à fait erronée puisque certaines de ces chansons (qui ne figurent pas sur cet album) ont été choisies pour apparaître dans la série Grey’s Anatomy. Ce fut le cas de «Christmas After All» et de «Song Beneath The Song».
Mais si l’on passe sur les a priori qui pourraient nous venir à l’esprit avec de telles références cet album mérite qu’on s’y attarde.
Maria Taylor n’est pas très connue dans nos contrées même si certains chanceux l’ont peut-être découverte lors de son concert au Fri-son de Fribourg, le 4 mai dernier. Cette chanteuse et songwriter américaine, qui nous vient de Birmingham en Alabama n’est pas une débutante, puisqu’elle a commencé à l’âge de quinze ans dans le duo pop-rock Little Red Rocket avec Orenda Fink. Deux albums sont nés de cette union: Who Did You Pay en 1997 et It’s In The Sound en 2000. En dehors de sa carrière solo, Maria collabore toujours avec Orenda Fink dans le groupe Azure Ray. Le duo a enregistré trois disques à ce jour et miss Taylor a également prêté sa voix à d’autres artistes, notamment Moby.
Parmi les chansons à retenir dans cet album très équilibré et calme, parlons de «A Good Start», une chanson qui porte vraiment bien son nom et dans laquelle la batterie donne un côté pop intéressant. Le titre. «Replay» fait penser au premier album de Feist (Let It Die), une comparaison qui se confirme par l’éclectisme des sonorités. «My Own Fault» et son atmosphère planante, ainsi que sa guitare envoûtante ne laissera pas indifférent. Que dire, si ce n’est que la voix de Maria Taylor s’adapte à la perfection à tous les styles, à toutes les tendances. Cet album s’écoute d’un bout à l’autre, sans jamais lasser. Et si vous ne connaissez pas cette artiste, chaque titre vous donnera l’impression de la redécouvrir.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page