mercredi , 21 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Concerts » Erik Truffaz feat. Ed Harcourt

Erik Truffaz feat. Ed Harcourt


Vendredi 20 juillet 2007


C’est dans un Miles Davis Hall rempli que la formation d’Erik Truffaz entre en scène. Marcello Giuliani, Marc Erbetta et Patrick Müller posent un décor sonore atmosphérique, introductif. Longiligne, vêtu de noir, Erik Truffaz entre en scène sous les ovations du public. Nous nous laissons transporter par sa trompette, par l’innovation de son art. Un deuxième morceau plus tard, notre âme de rocker commence lentement mais sûrement à se détacher de cette musique, certes merveilleuse, mais quelque peu trop conceptuelle. C’est à ce moment-là – raison pour laquelle Lords of Rock s’est rendu à ce concert – qu’Erik Truffaz nous présente le chanteur qui l’a fait craquer, le bien-nommé Ed Harcourt. Détendu, chemise blanc cassé, gilet, rose jaune à la pochette et cravate Solange la Frange, Ed vient se poster devant le micro et c’est le morceau "Red Cloud" qui démarre. Intense et profond, Ed Harcourt, par sa présence et cette voix si caractéristique, permet à Erik Truffaz d’élargir son registre vers le songwriting. Ce mélange qui aurait pu être catastrophique s’avère être une réussite totale. Les deux talents se marient parfaitement et le plaisir de jouer ensemble est bien présent. Le timbre légèrement rauque et mélancolique de Ed Harcourt complète à merveille la trompette aérienne et cérébrale d’Erik Truffaz. "The Snake Charmer Man" et "Nobody Puts Baby In The Corner" ne viennent que confirmer tout le bien que l’on pensait de ce featuring. Les limites entre songwriting, blues, jazz, folk, se font de plus en plus floues pour finalement laisser fondre les styles les uns dans les autres et laisser apparaître une cohésion qui prend le public et le transporte vers une redéfinition des genres. Erik Truffaz a toujours été un modèle de courage dans l’esprit de renouveau, l’innovation, l’expérimentation vers des sphères nouvelles. Son talent, mais également son esprit éclairé font qu’il sait s’entourer des musiciens les plus brillants et s’associer aux artistes les plus intéressants.
Dans une collaboration avec Erik Truffaz, le résultat ne peut être qu’inattendu et excitant.

Photo ©Daniel Balmat – Montreux Jazz Foundation

Vidéo à regarder absolument!


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page