vendredi , 21 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Pop Levi

Pop Levi

Nouveau-né


Il ne s’agit pas ici de broder sur l’album de Pop Levi, The Return to Form Black Magic Party, ou sur le concert du 14 juillet prochain, au Montreux Jazz Festival, mais de parler de lui, Pop Levi.
Parce que Pop Levi est un sacré personnage. Né en Angleterre, il jongle avec les influences et surtout semble se moquer allégrement de ce qu’est ou n’est pas la britpop, ou l’emomusic. On serait tenté de lui donner directement le qualificatif de prodige, parce que tout ce qu’il fait, on a le sentiment que c’est avec une grande facilité. A la fois pop, électro, rôdé à tous les instruments, c’est avant tout un musicien hors-pair. On entend du Jimmy Hendrix, des Doors, des Beatles, du Syd Barret ou du Marvin Gaye dans sa musique, mais surtout, sa musique, son monde. Un monde au carrefour de toutes les époques qui ont jalonné le rock de ses débuts à nos jours.
Basé à Los Angeles, il a d’abord appartenu au groupe avant-gardiste Super-numeri, puis a tourné en tant que bassiste du groupe pionnier de l’électro, Ladytron. Pendant quelque temps, il peaufine sa musique solo, enregistre des sons dans son coin et sort finalement son album en février 2007.
Avec sa musique réjouissante et surtout unique, Pop Levi devient la star du rock alternatif tendance funky et très moderne. Il joue de tous les instruments, chante d’une voix un peu nasillarde à la Mick Jagger. Energique et surtout extrêmement maîtrisé, entre psychédélisme jamais ringard, toujours mesuré et mélange de blues, rock et même punk, Pop Levi est presque déjà une légende, avec ses grands yeux sombres et sa frange châtain.
Il n’y a qu’à écouter ses morceaux sur myspace dont le phénoménal "Pick-Me-Up Uppercut" ou son tout doux et tellement beau "Skip Ghetto", l’hyper-ryhtmé "Blue Honey" digne héritier de Pink Floyd ou encore le très 60’s "Dollar Bill Rock" pour s’en rendre compte : Pop Levi ne manque pas de talent, au contraire, et on peut sans se tromper affirmer qu’on en reparlera encore longtemps.

Lien vers le site officiel (MySpace)


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page