mercredi , 26 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Concerts » Kilbi Festival

Kilbi Festival

Bad Bonn is on fire

7-9 juin 2007


Sorte de petit village Gaulois qui fait la nique aux grands de l’industrie musicale, le Kilbi Festival est de retour au combat avec cette année encore un programme carrément bandant. Ici, aucune trace des trop complaisants Muse, ni de rock populaire type Rammstein qui plaît à toute la famille, mais des groupes purs et franchement innovateurs.

Ce raout exceptionnel commence dès le 7 juin à Düdingen avec une première soirée remarquable par sa programmation. Mike Patton, le fou furieux de feu Faith No More, s’allie à l’Autrichien Fennesz pour un concert furieux et franchement imprévisible. Une soirée en forme d’ovni avec notamment les genevois de What’s Wrong With Us?, le très électro Candie Hank et en tête d’affiche les vétérans fraîchement ressorti des bacs, les Young Gods à voir et à revoir.

Vendredi, c’est la soirée rock musclé, décliné en plusieurs genres pour des mixtures réussies, saignantes et savoureuses. On y trouvera Kruger et leur slugde hardcore suintant les marais souillés de la Nouvelle-Orléans, The Giant Robots est leur vieilles carcasses rock’n’roll à faire danser n’importe quel sosie du King en chaise roulante, ou encore les terrifiants Oxbow pour une explosion sonore explosive et déjantée, culotée même. Violent, très violent. On s’arrêtera également pour les Canadiens Nomeansno et leur punk culte – une leçon d’histoire, ils existent depuis 1979. Les fans de musiques extrêmes auront droit à un second service avec une véritable tornade de doom death metal mythique avec les Suisses de Celtic Frost – qui remplacent les incroyables Mastodon, d’ailleurs fortement recommendé par votre bien-aimé serviteur. Le clou de cette soirée se passera en compagnie des Bostoniens de Isis, maîtres du post-rock tendance boueux et hypnotique, prescrit sur ordonnance pour les admirateurs de Tool ou encore de Cult Of Luna. Ce concert sans artifice comblera le bonheur de tous les rockeurs aux goûts justes et loyaux.

Samedi, on chasse les démons et on rempile pour une soirée plus douce mais dont la qualité ne fléchit pas. On retrouvera notamment les Genevois de Brazen et les Ecossais de The One Ensemble. Sans leur faire offense, on concentrera nos efforts sur les deux têtes d’affiches. Les sœurs Casady pour le duo le plus flingué du moment, les douces Cocorosie, pour un concert évenement. À leur côté se trouvera le trio New-Yorkais le plus en vogue du moment, qui fait l’unanimité chez les rockeurs en quête de bon gôut et de sensibilité, j’ai nommé Blonde Redhead. Leur nouvelle livraison sous le bras, le sobrement dénommé 23, plus aérien que jamais, sera étalé et découpé sur la scène du Kilbi sans oublier les perles du très Sonic Youth Misery Is A Butterfly.

Qui ne va pas au Kilbi n’a rien compris.

SIte officiel


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page