Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Vintage Trouble

Vintage Trouble

The Bomb Shelter Sessions

Label: VT Records / Irascible

BLUES-ROCK - Le premier opus de Vintage Trouble est, comme son nom l’indique, une pure bombe. THE BOMB SHELTER SESSIONS arrive à point nommé : les années 70, 80 et 90 ont été suffisamment recyclées, place au 60’s ! Un conseil, précipitez-vous sur ce chef d'oeuvre.

Vintage Trouble s’est formé début 2011 à LA. N’ayant pas même soufflé sa première bougie, le quartet a déjà embrasé bien des scènes. Principalement au Royaume-Uni d’ailleurs, où leur blues suintant a rapidement fait mouche. Soutenus notamment par Brian May, ex-guitariste de Queen, les garçons ont même profité de leur présence sur l’île pour enregistrer quelques morceaux dans le mythique studio d’Abbey Road. Le reste est autoproduit à Venice Beach.

L’ouverture, "Blues Hand Me Down", annonce la couleur dès les premières notes : un blues-rock accrocheur. On pense de suite aux débuts des Black Keys. Il n’en aura pas fallu de plus pour captiver l’attention. L’écoute se poursuit ensuite avec "Still And Always Will", morceau qui ajoute une jolie touche soul. On sent la patte d’Otis Redding. La voix de Ty Taylor se fait rugissante, portée par la guitare furieuse de Nalle Colt. On s’attend donc au mieux pour la suite et on ne sera jamais déçus. THE BOMB SHELTER SESSIONS souffle comme une brise de fraîcheur dans les sentiers balisés actuels.

On imagine des live monumentaux. On entend Chuck Berry, Elvis et Tina Turner. La passion du groupe, on la sent également, sa générosité, son envie de s’offrir au public. Vintage Trouble ne se contente pas de suivre la vague mais se fait porter par ses amours d’antan.

 

 

Le chanteur raconte que le groupe lui a sauvé la vie. Il est fort à parier que sa musique en sauvera d’autres. Vintage Trouble dévoile une sensibilité et une honnêteté extraordinaires. De la musique qui sort des tripes, branchée à des câbles électriques et donnant envie de remuer du pelvis comme au meilleur des années 60. Les  quatre énergies se complètent à merveille et voyagent à l’époque où rythm’n’blues et rock’n’roll jouaient dans la même cour. Merci pour le séjour !

A l’heure où le vintage rétablit son règne, Vintage Trouble se porte en roi.

 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page