mercredi , 21 février 2018
Vous êtes ici : Accueil » Archives des mots-clés : Fiona Daniel

Archives des mots-clés : Fiona Daniel

Souscrire au flux

Paléo Festival

Paléo dévoile l’affiche d’une fougueuse 36e édition, au sommet de laquelle figurent les étoiles Jack Johnson, James Blunt, The Chemical Brothers, The Strokes, Robert Plant, Portishead, PJ Harvey, Eddy Mitchell, ... Lire la suite »

Serpentine

Tout chaud, tout bon! Le troisième album du Soleurois Jan Andri Zimmer, alias Serpentine, débarque dans les bacs. Urs Müller, Andi Schellmann, Lukas Gasser, Peter Estermann, Ambrosius Huber et Jan Andri Zimmerli. Au mieux, on tient là une belle brochette de lutteurs suisses-allemands balèzes, au pire, ... Il vaut peut-être mieux s'en tenir à ça. Et pourtant, il n'en est rien. Sous la baguette de Jan Andri Zimmerli, les six costauds donnent corps au groupe Serpentine, dont le troisième essai, CITY SOUL TRAVELLER vient toujours juste d'atterrir dans les étales des marchands de disques. Natif de la glamour Olten, Serpentine se lance tout d'abord à l'exploration du monde. Ceci fait, il enregistre son premier disque en 2004. Intitulé THE TRAGEDY OF BEING HONEST, il suscite l'intérêt des radios scandinaves. Un enthousiasme plus important marque la sortie de son second album, BEAUTY QUEEN. Deux fois plus de vente et des collaborations avec Sophie Hunger, Heidi Happy, Fiona Daniel et des orchestres à cordes. Les portes du succès lui ouvrent leurs portes. Enfin, ose-t-on dire. Lire la suite »

Fiona Daniel

Avec Fiona Daniel, on ne peut s’empêcher de penser à Sophie Hunger. Une jolie Zurichoise et du songwriting au féminin, encore. Peu importe, on ne s'en lasse pas. Aux teintes folk ou jazz, country ou pop, la Suissesse navigue entre les genres. Elle les parcourt en connaisseuse et nous sert un premier album varié : DROWNING. Touchante, sa voix colorée s’adapte aux mélanges et s’accompagne de violoncelles, batterie, basse, banjo, piano, guitare ou même autoharpe. Fiona Daniel pourrait débarquer tout droit de la countryside américaine et pourtant elle nous vient de Zurich, la capitale musicale suisse du moment. Après Sophie Hunger évoquée plus haut, Evelinn Trouble ou les My Heart belongs to Cecilia Winter récemment, voici le nouveau prodige suisse-allemand. Chantant en anglais, elle saura néanmoins réconcilier nos régions. En tout cas, la jeune demoiselle est tombée dedans petite : premier groupe à sept ans. C’est donc sans surprise que ce premier essai dévoile une maturité sans faille. Onze titres se succédent et plongent l'auditeur dans un état semi-conscient. Et le calme étant revenu, la comparaison avec d'autres artistes est oubliée. Fiona Daniel et son DROWNING éblouissent même les plus réticents. A découvrir sur scène au Label Suisse, ce 18 septembre. Lire la suite »

Revenir en haut de la page