Vous êtes ici : Accueil » Interviews » Mass Hysteria en interview

Mass Hysteria en interview


Interview réalisé dans le cadre du Paléo Festival, Nyon (CH), le 24 juillet 2013

INTERVIEW - Les festivals de l'été, c'est un passage à part dans les tournée des artistes. On a profité du passage de Mass Hysteria à Paléo pour discuter avec Mouss Kelai et Vincent Mercier, respectivement chanteur et bassiste, de leur façon d'appréhender la scène et le public bien particulier que sont les festivaliers.

Lords of Rock: C'est votre troisième Paléo, pas beaucoup de groupes peuvent se vanter d'un tel palmarès.  Qu'est-ce que ça fait de venir jouer ici?

Vincent Mercier: Le groupe m'en a dit que du bien (Vincent Mercier a rejoint le groupe en 2012, c'est donc son premier Paléo). On a enchaîné beaucoup de gros festivals, on a emmagasiné une grosse énergie et on espère que ça sera la même chose ici!

Vous tournez beaucoup. Depuis 20 ans vous en avez foulé des scènes, du lourd comme le Hellfest ou les Eurockéennes mais aussi des plus petites salles. La scène, ça vous apporte quoi?

Mouss Kelai: C'est super important, c'est une satisfaction de créer une communion, une interaction. Il faut que le public réagisse pour qu'on ait notre dose d'adrénaline, de satisfaction, pour qu'il nous montre que les gens sont bien là et contents d'être là. Paradoxalement on parle de politique et on en parle assez sérieusement mais on ne parle pas que de ça, vraiment pas, on a des morceaux dance. On fait de LA musique, on ne fait pas une musique. Souvent les gens ont un à priori sur Mass Hysteria et pensent qu'ils vont voir un groupe de métal prônant peut-être les messes noires, la mort mais notre musique c'est un vecteur pour communiquer des émotions, des vibrations, des envies, de la passion, tout ça à la fois! La philosophie, la politique, l'amour, les amis, la vie quoi!

Du coup, dans un festival comme Paléo avec un public qui ne vous connaît pas forcément, vous variez votre show, privilégiant les titres plus calmes ou vous vous dîtes soyons trash et on verra bien?

Mouss Kelai: T'as raison, on se pose ces questions là. Alors pour des scène comme le Hellfest (Festival français de métal) évidemment, on ne met que du rentre-dedans. Pour le Paléo, soit on mélange des morceaux un peu plus mid-tempo, plus cools, soit on joue la carte à fond et on y va.
Vincent Mercier: Comme tu le disais, on a la chance d'avoir un gros répertoire, donc on peut piocher des morceaux dans tous les styles. Par exemple à Dour, on savait qu'il y aurait pas mal de Néerlandais qui ne connaissent pas Mass Hysteria. On avait alors une carte à jouer pour qu'ils nous découvrent. On a donc fait un petit condensé mais on n'a pas non plus trop intellectualisé la chose. La plupart du temps on fait la setlist dans l'après-midi, une heure et demi, deux heures avant le concert. On en discute ensemble mais c'est sûr qu'en festival, c'est différent que lorsqu'on tourne pour promouvoir un album comme pour L'ARMEE DES OMBRES. Même si à Brest par exemple on a joué cinq ou six titres de CONTRADICTION, ce qu'on fait rarement. Mais on cherchait LA setlist idéale pour des moments comme ce soir. On suit aussi ce que le public nous rend. Le soir dans les loges, on se regarde et on se dit que tel ou tel morceau, ça n'a pas fonctionné mais fallait essayer.

Est-ce que vous composez en tournée ou c'est plutôt chacun relax de son côté et vous attendez d'être au calme pour reprendre les compositions?

Mouss Kelai: Pour l'été, on est vraiment tranquille. Il n'y a pas des concerts systématiquement, ce n'est pas une grosse tournée condensée. A la rentrée on va reprendre notre tour des salles moyennes et là, je pense qu'on va se remettre à composer. Parce qu'on espère commencer à rentrer en studio au printemps 2014. On va composer, sur la route, peut-être même jouer sur scène à la fin de la tournée un ou deux titres qu'on pense mettre sur le prochain album.

 
A voir en Suisse cet automne le 3 octobre au Pont Rouge à Monthey et le 5 octobre à la Case à Chocs à Neuchâtel et en France un peu partout de septembre à décembre.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page