Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Marcel et son Orchestre

Marcel et son Orchestre

Dans la Joie jusqu'au Cou / Tous les Coups sont Permis

Label: Meso Productions - L'Autre Distribution / Disques Office

ROCK N’ROLL – La boucle est bouclée, Marcel et son Orchestre annonce la sortie de son dernier album. Et oui, les meilleures choses ont une fin et la belle carrière des mecs de Boulogne-sur-Mer (plus de 20 ans d’activité) se termine sur cet ultime album et sur une tournée d’adieu. Snif…

Tout bon festivalier qui se respecte (ou pas) a forcément, à un moment donné, croisé la route de Marcel et son Orchestre. Si tel n’est pas le cas, il faudra vous bouger les fesses, car 2012 rime avec la tournée d’adieu du groupe. C’est triste, mais c’est comme ça ! Le groupe se sépare en bon terme, ils sont toujours authentiques et c’est très honorable de terminer ainsi. L’équipe de joyeux lurons n’aura pas sorti de disques minables et ne se sera pas (trop) grillé sur des tournées sans fin. Merci les gars ! La carrière ne se fini pas non plus avec 12 best-of, 4 greatest hits et 7 live. Marcel et son Orchestre livre un double album avec DANS LA JOIE JUSQU’AU COU qui comporte 14 nouveaux titres et TOUS LES COUPS SONT PERMIS regroupant une sélection de leurs tubes en version acoustique.

 

 

Le groupe a rapidement été catalogué dans la rubrique « musique festive », c’est vrai qu’on a plutôt tendance à se marrer en les écoutant. Pas de place pour la nostalgie et la mélancolie. Marcel et son Orchestre flirt avec le punk, le ska, le rock n’roll… la cadence est souvent soutenue et c’est en live que l’énergie, la folie, l’humour, la revendication se fait sentir le plus. Plus de 1500 concerts à leur actif, faites le compte, les mecs ont bien tournés.
Et pour DANS LA JOIE JUSQU’AU COU… on garde la même formule punk-rock-ska. Le très rock n’roll "L’Amour dans le Nord" ouvre le bal avec de nombreuses allusions à d’autres tubes (Lio, Christophe, The Beatles). "Le Chômage", titre inévitable sur la crise actuelle « J’ai attrapé le chômage ». Histoire de bien se marrer, "Si ça Tombe" démolit quelques clichés et laisse supposer que certains « people » sont bien différents de ce qu’on imagine. Le ska est à l’honneur sur "Normal Man", ça dénonce sur "A qui cela Profite" et ça déconne sur "Trapèze Volant"… Bref, rien de surprenant, Marcel et son Orchestre termine sa carrière avec un album qui est dans la suite des choses et qui permet encore de s’amuser sans se prendre la tête.

 

 

Le deuxième disque regroupe donc quelques « vieux succès » en version acoustique. Mis à part le dernier album studio (BON CHIC… BON GENRE 2009), chaque album studio a droit à quelques titres revisités. Les fans apprécieront sans doute cet hommage à la carrière et cela permet définitivement de boucler la boucle. Bon… allez… un dernier petit concert cet été histoire de dire correctement au revoir au groupe, ils le méritent bien.

 


Un commentaire

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page