dimanche , 17 décembre 2017
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » La cafetera roja

La cafetera roja

One Shot

Sortie le 31 mars 2017, Green Piste Records / L'Autre Distribution

POP/ROCK/HIP-HOP - Barcelone, 2008. Dans le chaudron cosmopolite et bouillonnant des rues de la capitale catalane, au hasard de la vie se rencontrent ces musiciens français, espagnols et autrichiens : La Cafetera Roja se forme. Mosaïque urbaine, à la croisée des influences, ils trouvent leur identité à travers une musique sans frontière, affranchie, où chacun intègre son univers artistique et culturel.

La Cafetera roja, c'est un doux mélange de rap et de belles mélodies, naviguant entre spleen et exaltation. La voix féminine apporte sensualité à l’énergie portée par le flow hip hop. Oscillant tout aussi librement entre les univers qu'il en est difficile de définir le style de cet album, il y en a pour tous les goûts. Guitares électriques, violoncelle, basse, batterie et clavier offrent de riches mélodies, fluides et imprévisibles. 

"Burn", le premier titre de cet album, teinté de pop, façon Wax Tailor, présage un opus hyper énergique. Mais en avançant au fur et à mesure des chansons, on se rend compte que la diversité est de mise. On passe du groove au reggae en un rien de temps. J'adore ces albums où aucun titre ne se ressemblent. "4 Her" m'a particulièrement fait penser à Chinese Man dont on peut entendre différentes voix mixées sous un flow de rap. 

Mes coups de cœur sont évidemment des titres qui me donnent envie de danser. On va retrouver "Burn", mais aussi "Make Your Sweat" et "One Shot" dont les rythmes funky sont mis en avant par les cuivres.  Ah, ces cuivres ! Dès que je les entends, je vibre complètement.

Parlons un peu des voix qui poétisent cet album. Aurélia Campione sublime les titres avec sa voix aussi envoutante que celle de Selah sue. De son côté, Fiti Rodriguez, frôle les performances de Chester Bennington au milieu du très rock "Art of Peace". On a aussi l'occasion d'entendre Laurent Kebous, chanteur des Hurlements d'Léo, dont la voix ténébreuse envoute "Shadows". 

Vous l'aurez compris, ONE SHOT est un album éclectique, vivant et mystérieux. Je ne me lasse pas de l'écouter.

Tracklist : 

1. Burn 
2. Sonnenbrand 
3. Make Your Sweat 
4. Woman, soul 
5. Sugar 
6. Mirate a Los Ojos 
7. One Shot 
8. 4 Her 
9. Bohemia 
10. Shadows 
11. Art of Peace 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page