Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Asleep

Asleep

Igloo

Label: Kuenschli.ch / Irascible

INSOMNIAC POP - Asleep et pourtant ils nous parlent d’insomnie : cet état de veille que l’on a tous connu à un moment ou à un autre où tout un chacun laisse son esprit vagabonder. Cet état de veille un peu pénible alors que tout est silencieux, où le sommeil vous fuit ; des fois vous irez prendre l’air dans les rues vides illuminées par les éclairages oranges des lampadaires. Voilà l‘ambiance dans laquelle les Zurichois nous emmènent avec IGLOO.

Tout au long de cet album on navigue entre mélodies aériennes et des riffs plus soutenus. On sent des influences post-rock notamment dans certains ponts sans virer à l’excès, comme un fin trait de stylo soulignant des passages important dans un texte. La comparaison avec Death Cab for Cutie s’impose d’elle-même tant on trouve des similitudes mais ce n’est pas tout et même il faut aller au-delà. L’ensemble des tracks nous emmène dans un univers à la frontière du rêve et de la réalité. Pour qui s’est déjà promené seul la nuit en ville, cette atmosphère particulière d’irréalité est bien retranscrite dans IGLOO.

Il y a un bon équilibre entre les envolées de guitares et les parties mélodiques. De même, l’orchestration est très riche. Cet album pourrait paraître facile au premier abord car une écoute distraite ne permet pas d’en apprécier la richesse : cela nécessite pas mal d’écoute pour en saisir certaines subtilités. Entre rêverie et promenade imaginaire dans cet état de semi veille, Asleep nous accompagne dans cet état cotonneux, divaguant au milieu de la nuit.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page